Votre mode de vie peut-il influencer votre risque de diabète ?

Publié le: Juillet 02, 2020 | Mis à jour le: Février 23, 2022

Saviez-vous qu'une grande partie des personnes atteintes de diabète de type 2 pourraient surmonter la maladie grâce à des mesures ciblées ?

Qu'est-ce qui importe ?

Un facteur en particulier détermine l'évolution du diabète de type 2 :

Le propre style de vie

Selon des études récentes, un changement de mode de vie peut inverser un diagnostic de diabète de type 2. Toutefois, cela nécessite un changement radical dans le mode de vie actuel. Cela dépend d'une alimentation équilibrée et d'une activité physique régulière.

 Surpoids  Obésité  Diabète de type 2

Comment se développe le diabète de type 2 ?

Le diabète de type 2 résulte d'un régime alimentaire riche en sucre combiné à un manque d'exercice physique. Le premier pas est généralement fait dans l'enfance. Une mauvaise alimentation et le manque d'exercice physique entraînent un surpoids. Avec une mauvaise alimentation constante, l'organisme a de plus en plus de mal à transformer le sucre dans le corps. À un moment donné, la sensibilité à l'insuline diminue et le sucre reste dans le sang. En conséquence, le diabète de type 2 peut se développer à long terme.

Il n'est donc pas surprenant que de nombreuses personnes touchées puissent inverser la maladie grâce à des mesures ciblées. Cela est maintenant prouvé par une nouvelle étude de l'année 2019 publiée dans PLOS One.

 Nous consommons environ 40 kg de sucre pur par personne et par an !

Une étude confère la nécessaire clarté …

L'année dernière (2019), une étude a été menée en Autriche sur des patients atteints de diabète de type 2. 930 patients ont été observés pendant 3 semaines dans un centre de réhabilitation. Pendant cette période, leur mode de vie antérieur a été fortement modifié et adapté à un mode de vie sain. Au lieu d'une alimentation malsaine et déséquilibrée et d'un manque d'exercice, la devise était : Une alimentation saine et du sport !

Les directives étaient clairement définies :

  • Régime riche en légumes et en fruits avec 1200 à max. 1600 kcal /  jour
  • Activité physique supplémentaire avec une consommation d'énergie d'au moins 400 à 600 kcal / jour

Après trois semaines de changement, il a été constaté que les patients pouvaient éviter de prendre de nombreux médicaments antidiabétiques supplémentaires en plus des médicaments standards habituels pour le diabète, tout en réduisant la dose d'insuline.

En outre, après quelques semaines, la pression artérielle s'est améliorée de 10 %, l'indice de masse corporelle et la circonférence abdominale de 3 % chacun.

Selon les chercheurs, l'étude suggère qu'il serait même préférable de changer son mode de vie plutôt que de prescrire une variété d'antidiabétiques supplémentaires, d'autant plus qu'un changement de mode de vie s'attaque à la racine du problème. Car un simple traitement des symptômes ne résout pas le problème réel.

 Avec le jeûne et l'exercice contre le surpoids et ses conséquences !

Moyens pour améliorer votre style de vie :

Adaptations générales : 

  • Renoncement au sucre et stabilisation de la glycémie
  • Le jeûne pour une meilleure sensibilité à l'insuline
  • Reconnaître le surpoids à un stade précoce
  • Ne pas oublier la santé dentaire 

Qu'est-ce que la nature a-t-elle à offrir ?

Certains remèdes peuvent être utilisés pour accompagner le traitement du diabète afin d'apporter un soulagement supplémentaire et naturel des symptômes. Il ne s'agit pas de médicaments, mais de compléments alimentaires.

Connaissez-vous déjà ... ?

Acide R-Alpha Lipoïque : L'acide R-Alpha Lipoïque accompagne le traitement en cas de diabète de manière optimale. La résistance à l'insuline est améliorée et les nerfs sont protégés contre les radicaux libres.

Conclusion :

L'étude prouve que le mode de vie d'une personne est impliqué de manière décisive dans le développement du diabète de type 2. Cependant, un changement de mode de vie avec une alimentation appropriée ainsi qu'une activité physique régulière peut tout aussi bien inverser la maladie. L'important est de respecter les directives correspondantes et de soutenir votre propre corps. 

 

Sources (En langue anglaise): 

Haslacher, H., Fallmann, H., Waldhäusl, C., Hartmann, E., Wagner, O. F. & Waldhäusl W. K. (2019, May). Obesity: outcome of standardized life-style change in a rehabilitation clinic. An observational studyDiabetes, Metabolic Syndrome and Obesity: Targets and Therapy, 12: 813–820, doi: 10.2147/DMSO.S197495

Haslacher, H., Fallmann, H., Waldhäusl, C., Hartmann, E., Wagner, O. F. & Waldhäusl, W. (2019, December). Type 2 diabetes care: Improvement by standardization at a diabetes rehabilitation clinic. An observational reportPLoS One, 14(12): e0226132, doi: 10.1371/journal.pone.0226132

Evans, J. L. & Goldfine, I. D. (2000). Alpha-lipoic acid: a multifunctional antioxidant that improves [von Google zensierter Begriff] sensitivity in patients with type 2 diabetes. Diabetes Technology & Therapeutics, 2(3):401-13, doi: 10.1089/15209150050194279

Ibrahimpasic K. (2013). Alpha lipoic acid and glycaemic control in diabetic neuropathies at type 2 diabetes treatment.  Med Arch, 67(1):7-9.

Joseph, B. & Jini, D. (2013, April). Antidiabetic effects of Momordica charantia (bitter melon) and its medicinal potencyAsian Pacific Journal of Tropical Disease, 3(2): 93–102, doi: 10.1016/S2222-1808(13)60052-3

Börnhorst, C., Russo, P., Veidebaum, T., Tornaritis, M., Molnar, D., Lissner, L. et al. (2019, May). Metabolic status in children and its transitions during childhood and adolescence—the IDEFICS/I.Family studyInternational Journal of Epidemiology, Volume 48, Issue 5, doi: 10.1093/ije/dyz097