Qu'est-ce que le 5 HTP ? | Effet, effet secondaire et dosage pour la dépression

Publié le: Août 29, 2018 | Mis à jour le: Février 23, 2022

Des études prouvent l'efficacité du 5-HTP pour soulager la dépression, les troubles du sommeil, l'humeur et l'état général, les maux de tête, la fibromyalgie et même pour favoriser une perte de poids réussie.

Contenu :

Qu'est-ce que le 5-HTP (5 Hydroxy Tryptophane) ?

L'acide aminé non protéinogène α 5-HTP (5-hydroxytryptophane) est un complément alimentaire qui peut vous aider à vous endormir facilement et à soulager les symptômes de l'insomnie.

Le 5-HTP est un composé naturel qui est converti par le cerveau en sérotonine et mélatonine - deux neurotransmetteurs qui sont responsables, entre autres, de la régulation des habitudes de sommeil Un niveau plus élevé de ces neurotransmetteurs est associé à une meilleure capacité à s'endormir et à un sommeil plus reposant et plus profond tout au long de la nuit.

Ce document examine les avantages pour la santé de l'utilisation du 5-HTP pour les troubles du sommeil et l'insomnie, ainsi que les effets secondaires possibles résultant de la prise de ce produit.

Avantages de la prise de 5-HTP (5 Hydroxy Tryptophane)

  • Améliore la mauvaise humeur et les sentiments de dépression
  • Aide à soulager l'anxiété, le stress et la nervosité
  • Conduit à un état d'esprit calme et détendu
  • Améliore l'endormissement sans vertige le lendemain matin
  • Contrôle l'appétit et peut conduire à perte de poids

Inconvénients de la prise de 5-HTP 

  • Non recommandé pour un usage prolongé
  • Ne doit pas être utilisé en même temps que des médicaments contre l'anxiété et/ou la dépression
  • Peut provoquer de l'excitation ou de l'agitation dans de rares cas
  • Des doses extrêmement élevées peuvent conduire au "syndrome sérotoninergique aigu

L'effet du 5-HTP (5 hydroxytryptophane) : augmentation des taux de sérotonine et de mélatonine

Le5-HTP est un précurseur chimique naturel dans le corps humain, qu'il extrait du tryptophane , un acide aminé présent dans des aliments tels que la dinde, la viande rouge, les protéines de soja, les œufs, les épinards et le poisson.

Le tryptophane est transformé en 5-HTP dans le foie de . Elle est ensuite transformée dans le cerveau en sérotonine, un neurotransmetteur . La sérotonine peut être convertie par la suite en mélatonine , une hormone qui a un rapport direct avec l'introduction du sommeil. Des études ont montré que le 5-HTP peut prolonger la phase REM importante de 25 %, tout comme il peut prolonger la période de sommeil profond sans nécessiter plus de temps de sommeil.

En tant que complément alimentaire, le 5-HTP est généralement obtenu à partir de la plante grimpante pérenne africaine Griffonia simplicifolia . Les graines de cette plante contiennent, calculé sur le poids total, une proportion de 5 à 20% de 5-HTP pur. Par conséquent, lors de l'achat, il est important de noter que les quantités de consommation indiquées sur le produit se réfèrent à la teneur réelle en 5-HTP et non à l'extrait de griffonia dans son intégralité. Ainsi, le dosage peut être conçu de manière à entraîner une augmentation significative des niveaux de sérotonine ou de mélatonine

Traiter naturellement les troubles du sommeil grâce à l'effet du 5-HTP (5 hydroxytryptophane)

Les troubles du sommeil (y compris l'insomnie) sont généralement caractérisés par l'incapacité à s'endormir ou à dormir aussi longtemps que l'on veut.

Des périodes plus longues sans sommeil peuvent entraîner de graves problèmes de santé, tels que :

  • Maladies cardiaques
  • les problèmes cognitifs
  • Obésité
  • Altération du système immunitaire

À court terme - même après une ou plusieurs nuits sans sommeil de qualité - les gens en souffrent souvent :

  • La fatigue
  • Difficultés de concentration
  • Fluctuations des sentiments

C'est plus courant qu'on ne le pense : par exemple, 84 % de la population américaine souffre occasionnellement d'insomnie et d'autres troubles du sommeil.

L'insomnie peut être causée par un certain nombre de facteurs , notamment l'utilisation de drogues et de stimulants psychoactifs, la douleur ou les blessures, le stress et l'anxiété, les troubles neurologiques et certaines maladies. Un autre facteur est l'influence de l'environnement, comme le fameux décalage horaire. 

L'un des principaux facteurs contribuant aux troubles du sommeil est le manque d'équilibre hormonal. Lorsque les substances neurochimiques du cerveau (dont la sérotonine et la mélatonine) se déséquilibrent, cela peut entraîner une perturbation du cycle normal de veille et de sommeil (l'"horloge interne").

Les raisons de ce déséquilibre peuvent avoir plusieurs causes externes, par exemple une mauvaise alimentation, un stress ou une excitation persistants, ou l'utilisation de stimulants tels que les amphétamines ou le Ritalin.

Les somnifères agissent généralement en sédatant le corps et en augmentant considérablement les niveaux de certains neurotransmetteurs. Néanmoins, on craint de plus en plus de prendre ces produits pharmaceutiques pendant de longues périodes.

Il existe aujourd'hui de nombreuses méthodes recommandées pour rétablir les "bons" niveaux de neurotransmetteurs naturellement et pour contrer ainsi les troubles du sommeil. Parmi elles, on trouve la gymnastique légère avant d'aller au lit, le sommeil dans une chambre sombre et tranquille ou des remèdes naturels comme la valériane et le thé à la camomille.

Toutefois, ces méthodes ne fonctionnent pas nécessairement de la même manière pour tous et il est concevable qu'elles ne fonctionnent même pas du tout. Pour ceux qui le font, il peut être utile que utilise le 5-HTP pour améliorer les habitudes de sommeil. 

  5htp

 

Le 5-HTP (5 hydroxytryptophane) augmente le taux de sérotonine 

Comme mentionné, le 5-HTP est un composant important dans le processus de conversion du tryptophane et la biosynthèse de la sérotonine et de la mélatonine . Dans l'organisme, le tryptophane est d'abord converti en 5-HTP, puis utilisé pour produire de la sérotonine et de la mélatonine.

Une augmentation du taux de sérotonine a plusieurs effets sur le corps et peut conduire à une réduction du stress et de l'anxiété ainsi qu'à une certaine dose de bonheur, un état d'esprit calme et un bien-être général. En réduisant la susceptibilité de l'organisme à une excitation et une anxiété excessives, la sérotonine peut aider à éliminer l'une des principales causes de l'insomnie. Cela suggère en soi que le 5-HTP pourrait être bénéfique en tant que complément alimentaire pour améliorer la capacité à se reposer et à se préparer au sommeil la nuit.

Le 5-HTP augmente le taux de mélatonine : régulation du rythme veille/sommeil 

En augmentant les niveaux de mélatonine , le 5-HTP peut améliorer la qualité du sommeil et aider à maintenir plus longtemps des états de sommeil plus profonds.

La mélatonine joue un rôle décisif dans la régulation du rythme veille/sommeil - ce processus, également appelé "rythme circadien", est le cycle de 24 heures auquel les animaux et les plantes sont soumis en réponse au jour et à la nuit. Pendant la journée, les niveaux de mélatonine sont maintenus bas en raison de la grande quantité de lumière dans l'environnement. Pendant la nuit, lorsque le soleil s'est couché et que l'obscurité a pris la place de la lumière, les niveaux de mélatonine commencent à augmenter pour atteindre le "mode sommeil" du corps.

Les perturbations de ce processus cyclique peuvent avoir des effets néfastes sur la fréquence, la légèreté et la qualité du sommeil. En prenant du 5-HTP avant le coucher, certaines personnes sont plus à même d'augmenter le niveau de mélatonine et de rétablir le cycle naturel du sommeil.

Dans ce processus, le 5-HTP administré sous forme de comprimés contourne le propre système de "détecteurs de lumière" du corps, qui détermine la quantité de mélatonine ajoutée au sang. Cela vous permet de contrôler le moment où vous voulez vous endormir - indépendamment des influences internes ou externes.

Dans ce contexte, l'utilisation du 5-HTP peut contribuer à réduire l'insomnie en augmentant les niveaux de mélatonine. Cela permet aux malades de s'endormir plus rapidement et de se réveiller le lendemain plus reposés. Certains patients qui ont pris du 5-HTP pour traiter leur insomnie rapportent que la prise de ce médicament a également "amélioré leurs rêves". 

Le 5-HTP pour la dépression et l'agitation

Certaines personnes ont un manque de sérotonine Il est alors recommandé de prendre un supplément comme 5-HTP pour augmenter la valeur de la sérotonine. De cette façon, dépressions ou autres plaintespeuvent être lindert . D'autres, en revanche, souffrent de dépression, d'anxiété et d'autres symptômes qui ne sont apparemment causés que par une carence en sérotonine. En fait, elles sont causées par d'autres facteurs, tels qu'un déséquilibre dans la chimie du cerveau, des hormones, un nombre élevé de substances pro-inflammatoires dans le cerveau ou le corps, ou des connexions neurales anormales.

Le 5-HTP est une alternative naturelle aux tranquillisants et peut être utilisé pour le traitement de la dépression légère à modérée En raison de ses faibles effets secondaires, il est extrêmement populaire comme alternative aux drogues conventionnelles. La plupart des gens tolèrent très bien cet ingrédient.

Dans le corps humain, le 5-HTP est le précurseur du neurotransmetteur sérotonine - communément appelé l'hormone du bonheur. Cela signifie que le 5-HTP est directement converti en sérotonine dans le cerveau. On le trouve non seulement dans notre corps, mais aussi dans les graines d'une espèce d'arbuste originaire d'Afrique de l'Ouest. En théorie, vous pouvez augmenter votre niveau de sérotonine en prenant une préparation de 5-HTP dans le cerveau. Un manque de sérotonine est associé à la dépression, à l'anxiété et à toute une série d'autres troubles physiques et mentaux. S'il y a plus de sérotonine, les cellules du cerveau peuvent envoyer et recevoir davantage de messages chimiques, ce qui a un effet positif sur votre humeur.

Les scientifiques ont découvert que la substance L-5-hydroxytryptophane (5-HTP) est plus efficace que le L-tryptophane à cette fin. Le 5-HTP traverse facilement la barrière hémato-encéphalique et est absorbé par les protéines. En outre, le 5-HTP n'est pas nécessaire pour la production de la vitamine B3. Comparé au tryptophane, le 5-HTP est comme un missile guidé qui va droit vers sa cible - dans ce cas, le niveau de sérotonine dans le cerveau. Il n'est pas surprenant que des études aient montré qu'une administration de 200 à 300 mg de 5-HTP par jour comme antidépresseur est plus efficace que d'autres études qui utilisent 2000 à 3000 mg ou plus de tryptophane par jour.

D'autres études confirment que le 5-HTP est aussi efficace dans la lutte contre la dépression que les inhibiteurs du recaptage de la sérotonine (ISRS). En fait, le 5-HTP est bénéfique car il fonctionne presque immédiatement après l'ingestion. Des études montrent qu'il peut améliorer instantanément votre humeur. Cela est particulièrement important pour ceux qui traversent de graves périodes de dépression.

En fait, les SSRI et le 5-HTP ne sont pas si différents l'un de l'autre. Les deux affectent les niveaux de sérotonine. Les ISRS empêchent l'absorption (réabsorption) de la sérotonine par les cellules nerveuses, de sorte que le cerveau dispose de plus de sérotonine et que les cellules cérébrales peuvent mieux "travailler". Le 5-HTP "fournit à votre corps le nutriment nécessaire pour produire plus de sérotonine. Cela contraste avec le mode d'action des antidépresseurs, qui ne reposent que sur la sérotonine disponible dans le cerveau".

Les scientifiques soupçonnent que le 5-HTP agit de la même manière que les inhibiteurs du recaptage de la sérotonine (ISRS) - mais sans les effets secondaires parfois graves. La prise d'un complément naturel comme le 5-HTP ne provoque généralement pas de symptômes de sevrage comme la plupart des antidépresseurs. Vous pouvez arrêter de le prendre à tout moment sans être lentement sevré du médicament.

Dans une étude menée sur , l'effet antidépresseur du 5-HTP a été comparé à celui de la fluvoxamine, un inhibiteur du recaptage de la sérotonine. Les patients qui ont reçu du 5-HTP ont légèrement mieux répondu au traitement que le groupe fluvoxamine et ont souffert d'effets secondaires nettement moins nombreux et plus faibles. Les scientifiques expliquent : "Cependant, en termes de tolérance et de sécurité, l'Oxitriptan [5-HTP] était meilleur que la fluvoxamine, comme le montre la différence marquée de gravité des effets indésirables entre les deux composés. L'étude présentée confirme de façon impressionnante l'efficacité du 5-HTP comme antidépresseur".

Attention : les antidépresseurs interagissent avec le 5-HTP

Le 5-HTP augmente le niveau de sérotonine dans le cerveau. Certains antidépresseurs ont le même effet. La prise supplémentaire de 5-HTP associée à ces médicaments pourrait entraîner une augmentation excessive du taux de sérotonine, ce qui pourrait entraîner de graves effets secondaires, notamment des problèmes cardiaques, des frissons et de l'anxiété. Ne prenez pas de 5-HTP si votre médecin vous a prescrit des antidépresseurs.

Le 5-HTP pour la perte de poids

Afin de pouvoir atteindre un certain niveau de forme physique, le maintien d'un poids santé est essentiel. Pour beaucoup de gens, cependant, cet objectif est encore loin d'être atteint. Dans un premier temps, ils doivent d'abord perdre beaucoup de poids. Perdre du poids et le conserver n'est pas chose facile et ne réussit généralement pas sur une longue période. La plupart des personnes qui perdent du poids reprendront la même quantité de poids au cours des cinq prochaines années. Dans la plupart des cas, seules des solutions très simplifiées sont proposées. "Il faut juste manger moins." - ...disent-ils. Bien sûr, un apport calorique plus faible se traduit par une perte de poids. Cependant, il est très difficile de manger moins quand son propre appétit lui dit de manger plus. La solution est de déjouer votre propre appétit afin de pouvoir réellement manger moins, perdre du poids et le maintenir à long terme. À ce stade, 5-HTP peut vous aider.

Chez certaines personnes , un faible taux de sérotonine déclenche une dépression et un appétit accru. La prise de 5-HTP peut normaliser ces niveaux. En même temps, la prise de 5-HTP vous fera manger moins, car vous vous sentez déjà rassasié. Elle favorise également la libération d'une hormone appelée leptine (un régulateur de l'appétit), qui se traduit par une perte de poids. De cette façon, vous équilibrez également votre humeur.

Une faible teneur en sérotonine (ou un métabolisme réduit de la sérotonine) entraîne une augmentation de l'envie de sucreries La consommation de glucides simples - tels que ceux contenus dans le pain blanc ou le chocolat - augmente en fait le niveau de sérotonine dans le cerveau (c'est pourquoi nous nous sentons bien après). Le sucre nous rend heureux. Ces crises d'appétit vorace sont souvent un signal de l'organisme qui indique qu'il faut plus de sérotonine.

Car céder à l'appétit vorace ne réussit que brièvement et conduit à un cercle vicieux : votre taux de sucre dans le sang augmente puis diminue rapidement - vous vous sentez plus mal qu'avant. Cependant, si vous équilibrez votre taux de sérotonine avec le 5-HTP , vous pouvez contrôler votre appétit et combattre efficacement les attaques d'appétit vorace.

5 HTP Kapseln

Études sur les 5 HTP dans la perte de poids

Des études précédentes sur ont démontré que le 5-HTP peut freiner l'appétit, réduire l'apport calorique et aider les personnes ayant un excès de poids à perdre du poids. D'autres tests suggèrent que la prise de 5-HTP et d'autres extraits pendant quatre semaines peut augmenter la perte de poids de 41 % chez les femmes ménopausées en surpoids.

La plupart des gens remarquent qu'ils ont après avoir pris 5 HTP de moins d'appétit . C'est pourquoi le 5-HTP convientcomme outil de soutien pendant une courte période pour freiner l'appétit, pendant que des changements sont apportés au mode de vie et à l'alimentation, grâce auxquels le poids peut être maintenu à long terme. Une série d'expériences sur des rongeurs suggère que ce précurseur de la sérotonine peut être utilisé avec succès pour contrôler l'ingestion excessive de nourriture, qui se produit parfois en raison du stress.

Une étude en double aveugle contrôlée par placebo, réalisée en 1992, a conclu que l'obésité peut être combattue efficacement avec une dose de 900 mg de 5-HTP par jour. Les effets secondaires ont été minimes. (Les plus graves étaient la diarrhée et les maux d'estomac !)

Dans une étude marquante publiée dans American Journal of Clinical Nutrition , 20 sujets obèses ont reçu soit 900 mg de 5-HTP par jour, soit un placebo pendant 12 semaines. Pendant les six premières semaines, les participants n'étaient pas censés suivre un régime spécifique, mais ils devaient noter exactement ce qu'ils mangeaient. Dans la seconde moitié, on leur a demandé de réduire leur apport calorique à seulement 1200 calories par jour - une telle restriction est généralement qualifiée de régime "extrême".
Dans les premières semaines, le groupe 5-HTP a volontairement réduit son apport calorique de 1347 calories en moyenne (de 3233 calories avant l'étude à 1886). Le groupe placebo n'a eu aucun changement dans l'apport calorique. Lorsqu'il a été demandé aux participants - volontairement - de limiter leur apport calorique entre la septième et la douzième semaine, le groupe 5-HTP a pu économiser 610 calories supplémentaires et ne consommer que 1276 calories par jour. Tout cela alors qu'ils avaient déjà réduit considérablement leur apport calorique au cours des six premières semaines. Cette réduction de l'apport calorique a conduit à une perte de poids significative parmi les sujets du groupe 5-HTP. 

Dans une autre étude, 19 femmes en surpoids ont reçu soit un placebo soit 8 mg de 5-HTP/kg (poids non mesuré, déterminé uniquement sur la base de l'IMC pour les femmes âgées de 30 à 40 ans) quotidiennement pendant cinq semaines sans recommandations alimentaires simultanées. Il en est résulté une diminution de l'appétit et une baisse de la consommation alimentaire (entraînant une perte de poids) sans effets significatifs sur l'humeur. Au cours de cette étude, les chercheurs ont constaté que l'apport alimentaire était passé d'une moyenne de 2 903 kcal à 1 819 kcal (62 % du niveau de référence), tandis que le groupe placebo a réduit les calories à seulement 80 %. Une perte de poids de 0,5 kg a été enregistrée avec le placebo, contre une perte de près de 1,5 kg dans le groupe 5-HTP. Cette perte de poids a également été observée chez des diabétiques en surpoids avec 750 mg de 5-HTP par jour pendant deux semaines et chez des personnes en surpoids avec 900 mg de 5-HTP par jour (58 % du niveau de base) pendant douze semaines. Cette dernière étude a commencé par un essai de six semaines sans régime (au cours duquel une perte de poids significative n'a été observée qu'au cours de la sixième semaine), suivi d'un régime de six semaines au cours duquel 3,3 kg supplémentaires ont été perdus. Cette dernière étude a été reproduite dans Medline.

Veuillez noter qu'il est signalé à plusieurs reprises que 5-HTP freine notamment les envies de glucides. Le système sérotoninergique (lié à la sérotonine) joue un rôle dans la sélection des macronutriments, en particulier chez les personnes en surpoids qui ont des envies effrénées de glucides. Nous savons que le renforcement de cette transmission sérotoninergique peut réduire ces envies. En outre, la suppression de la transmission sérotoninergique (hypothalamus) est également associée à une augmentation de la consommation alimentaire et à une réduction de la satiété en général.

Dans l'évaluation des études portant sur les glucides en tant que tels, l'une d'entre elles s'est particulièrement distinguée, dans laquelle des femmes en surpoids ont reçu soit 8 mg/kg de 5-HTP, soit un placebo pendant cinq semaines. Le groupe placebo n'a pas réduit sa consommation de glucides pendant la période d'essai. (L'apport calorique total a été réduit dans le groupe placebo, mais les glucides représentaient encore 38 % de l'apport calorique volontaire). Cependant, même dans le groupe 5-HTP, 38 % des calories étaient des glucides, bien que l'apport global en calories et en glucides ait été réduit. Chez les diabétiques (sans recommandations diététiques), une diminution des glucides et des graisses alimentaires a été observée à 750 mg de 5-HTP par jour pendant deux semaines, mais à un rythme similaire à celui de l'apport calorique total. Une seule étude soutient les rapports dans lesquels la réduction des calories était principalement due aux glucides (75% de la réduction observée) et ensuite aux graisses (25%).

L'étude a donné un autre résultat intéressant. Le groupe des 5-HTP a réduit sa consommation de glucides d'environ 350 grammes par jour à 160 grammes par jour et a fait état de niveaux de satiété (ou de ballonnements) plus élevés. Ces résultats suggèrent que le 5-HTP pourrait être un complément alimentaire utile pour les personnes suivant un régime pauvre en glucides, car le 5-HTP imite les effets connus des glucides et augmente les niveaux de sérotonine dans le sang.

Dans une étude plus récente datant de 2012, on a observé que chez les sujets en surpoids traités au 5-HTP pendant quatre semaines, l'IMC, l'épaisseur des plis cutanés et le tour de taille de l'abdomen ont diminué. En outre, les participants ont fait état d'un degré de satiété plus élevé, bien qu'ils aient suivi un régime alimentaire à teneur réduite en calories. 

Le 5-HTP pour les maux de tête 

Dans les années 1960, les scientifiques ont vu pour la première fois un lien entre les maux de tête et un neurotransmetteur spécifique - la sérotonine. Au fil des ans, l'intérêt pour la recherche n'a cessé de croître. Les chercheurs se sont particulièrement intéressés au lien entre les migraines et la sérotonine. Ils voulaient utiliser les connaissances acquises pour traiter efficacement les crises de migraine. 

Maux de tête vasculaires et non vasculaires

Il existe de nombreux types de maux de tête différents. Toutefois, ils se répartissent généralement en deux catégories différentes :

  • vasculaires (concernant les vaisseaux sanguins)
  • les céphalées non vasculaires

Migraine est céphalée vasculaire. Une théorie dominante (de plus en plus contestée) est que la douleur due à une migraine provient d'un rétrécissement initial important des artères du cerveau, suivi d'une dilatation qui active les récepteurs de la douleur situés à proximité. La cause de cette situation est inconnue. Le processus réel est beaucoup plus compliqué que ce qui est possible dans cette brève description. Cependant, les scientifiques soupçonnent que les contractions initiales des artères sont déclenchées par de faibles taux de sérotonine.

Quelles que soient les causes exactes de la migraine, il ne fait aucun doute que la sérotonine joue un rôle. C'est pourquoi migraine est également appelé le syndrome de déficience en sérotonine. De nombreux traitements visent à rétablir des niveaux normaux de sérotonine dans le cerveau.

Une migraine peut être déclenchée par de nombreuses causes différentes. Il s'agit notamment de causes hormonales, émotionnelles et physiques.

Causes induites de façon hormonale :

  • les fluctuations mensuelles des niveaux d'œstrogènes chez les femmes
  • migraine ménopausique
  • les fluctuations hormonales neurologiques

Causes émotionnelles :

  • Souligner
  • les phases dépressives
  • Excitation

Causes physiques :

  • un mauvais rythme de sommeil et de la fatigue
  • Travail en équipe
  • les mauvaises habitudes alimentaires et l'hypoglycémie
  • une consommation élevée de caféine

Le meilleur moyen est d'observer et d'enregistrer soigneusement vos symptômes sur et d'essayer de les attribuer à des événements réels, tels que des changements hormonaux ou un niveau de stress élevé pendant la journée. Une fois que vous avez identifié la cause exacte, vous pouvez essayer de les contrôler autant que possible.

Une cause a déjà fait l'objet de nombreuses recherches : substances chimiques cérébrales telles que la sérotonine et la norépinéphrine. Tous deux stimulent les neurotransmetteurs qui déclenchent le changement. La sérotonine et ses effets sur la migraine ont été découverts rétrospectivement grâce à l'utilisation de médicaments tels que les antidépresseurs et les triptophanes. Ces médicaments déclenchent une augmentation de l'activité de la sérotonine et soulagent également les symptômes de la migraine et d'autres maux de tête. En effet, la sérotonine agit à la fois comme vasodilatateur et vasoconstricteur. Si les vaisseaux sanguins du cerveau gonflent ou se dilatent, il n'y a pas assez de sérotonine disponible pour empêcher cela. Ce gonflement provoque la douleur et la haute pression associées à une crise de migraine. 

Les céphalées non vasculaires ou céphalées de tension sont déclenchées- du moins c'est ce que l'on suppose - par une tension dans les muscles du cuir chevelu, du visage, du cou ou des épaules due au stress. Cela irrite les nerfs, qui déclenchent alors la douleur. Les céphalées de tension sont généralement constantes et varient en intensité, allant d'une douleur sourde à une douleur horrible (céphalée en grappe). La douleur peut souvent être localisée en un point, par exemple le front ou à la base du crâne, et de là, elle s'étend sur toute la tête.

Le 5-HTP est recommandé depuis longtemps pour le traitement de la migraine . En attendant, des études indiquent que peut également être utile aux personnes souffrant de maux de tête dus à la tension. Comme les céphalées de tension représentent 90 % de tous les maux de tête, des recherches supplémentaires sont menées pour soulager la douleur d'une large partie de la population.

Dans une étude, les patients souffrant de maux de tête ont eu besoin de moins d'autres médicaments, le niveau de douleur était plus faible, les crises étaient plus courtes et moins fréquentes. Il est possible qu'une augmentation du taux de sérotonine soit bénéfique pour l'ensemble de l'organisme, en particulier pour les patients souffrant de migraines.

Dans une autre étude, 65 patients (âgés de 18 à 60 ans) ont été traités pour des maux de tête chroniques. Pour être admissible à cette étude parallèle, randomisée et en double aveugle, chaque patient devait avoir eu des maux de tête pendant au moins 15 jours par mois pendant au moins six mois ; étonnamment, 49 des participants (75%) ont déclaré des maux de tête quotidiens. Le temps écoulé depuis le début de leurs maux de tête chroniques a varié entre un et 22 ans. La moyenne était de 9,4 ans.

Au cours des huit semaines de traitement, la prise de 5-HTP (100 mg trois fois par jour) a réduit le nombre de jours avec maux de tête de 37,5 % par rapport à la valeur de base fixée lors d'une phase de "lavage" de deux semaines en début de semaine. L'effet placebo dans le groupe de contrôle a été très fort : il s'est traduit par une réduction de 29,2 % du nombre de jours avec maux de tête. La différence entre les deux groupes n'était pas statistiquement significative.

5 HTP im Ratgeber

Le 5-HTP apporte un soulagement impressionnant 

Cependant, dans les deux semaines qui ont suivi le traitement, une réponse statistiquement significative a été observée dans le groupe 5-HTP - un effet de transmission appelé : le nombre de jours avec des maux de tête a diminué de 55,1 pour cent par rapport au niveau de base - contre seulement 27,2 pour cent dans le groupe de contrôle.

En d'autres termes, le groupe 5-HTP a grandement bénéficié après le traitement (alors que le bénéfice dans le groupe de contrôle est resté pratiquement inchangé.) Il semble maintenant que le 5-HTP soit plus efficace après son interruption. Le peutêtre comme cela - mais seulement pour une courte période, l'effet ne durerait pas. Cependant, il est concevable que les résultats s'améliorent si l'on fait des pauses répétées entre la prise de 5-HTP (au lieu de le prendre continuellement.) Des études supplémentaires sont nécessaires pour trouver des réponses à cette question passionnante.

Lorsque les patients évaluaient leurs maux de tête sur une échelle subjective de six points (0 = douleur très intense, 5 = aucune douleur), l'indice de douleur du groupe de contrôle était de 2,65 pendant les huit semaines de traitement, et était significativement meilleur dans le groupe 5-HTP : 3,11. Pendant les deux semaines qui ont suivi le traitement, l'indice de douleur est resté pratiquement inchangé dans le groupe de contrôle (2,64), mais s'est amélioré significativement dans le groupe 5-HTP (3,41).

Dosage du 5-HTP comme remède contre les maux de tête

Comme pour de nombreux autres compléments alimentaires, le 5-HTP doit être pris à titre préventif . Et comme pour les autres mesures préventives, vous devez prendre la préparation pendant au moins trois mois et noter son efficacité dans un journal des maux de tête .

Dans les essais cliniques, les sujets adultes ont généralement reçu des doses comprises entre 400 et 600 mg de 5-HTP par jour (ou 20 mg par 4,5 kg de poids corporel pour les enfants).

Vous devez être particulièrement prudent si vous souffrez de diabète ou d'hypertension. Ne prenez pas de 5-HTP si vous prenez des antidépresseurs. Si vous prenez des triptans ou d'autres suppléments, veuillez consulter votre médecin. 

Le 5-HTP pour la fibromyalgie 

L'un des grands avantages du 5-HTP est que les personnes atteintes de fibromyalgie peuvent en bénéficier. Elle améliore le sommeil et soulage en même temps la dépression, la douleur, la raideur et l'anxiété - tous des symptômes associés à la fibromyalgie.

Qu'est-ce que la fibromyalgie ?

La fibromyalgie est une maladie caractérisée par une douleur chronique persistante et des réactions de douleur excessive à la pression ou à des stimuli non douloureux dans tout le corps.

La fibromyalgie ne se manifeste pas seulement par la douleur. Les autres symptômes comprennent la fatigue, les crampes musculaires, les raideurs articulaires, les troubles du sommeil, l'engourdissement ou les picotements dans le corps, les difficultés de déglutition ainsi que les troubles du fonctionnement du tube digestif et de la vessie.

Certains symptômes sont similaires à ceux des troubles neurologiques. Il s'agit notamment de dysfonctionnements cognitifs, de dépression, d'anxiété et de troubles liés au stress.

Toutes les personnes concernées ne souffrent pas de tous les symptômes.

En raison des symptômes Fibromyalgie est soit un trouble musculo-squelettique, soit un trouble neuropsychiatrique. Ainsi, la fibromyalgie est également associée au 5-HTP et à la voie sérotoninergique, car la sérotonine affecte à la fois le système musculo-squelettique et le système nerveux central.

Entre deux et quatre pour cent de la population souffre de fibromyalgie. On estime que les femmes sont neuf fois plus souvent touchées que les hommes.

Il y a également unecomposante génétique dans le développement de la maladie. Les données cliniques suggèrent qu'il s'agit d'une maladie héréditaire qui implique plusieurs gènes, y compris ceux responsables d'autres troubles tels que la dépression, la fatigue chronique et le syndrome du côlon irritable.

La fibromyalgie peut avoir de nombreuses causes.

Vous pouvez voir ici les plus courantes :

  • Souligner
  • faible niveau de dopamine
  • perturbation du métabolisme de la sérotonine
  • de faibles niveaux d'hormones de croissance
  • Dépression et autres facteurs psychologiques
  • d'autres maladies sous-jacentes telles que les troubles du sommeil, la déficience en myoadénylate désaminase (déficience MAD) et les troubles endocriniens neuroimmuns

Les causes exactes doivent encore être étudiées, mais les personnes souffrant de fibromyalgie, ressentent plus de douleur que les autres. Dans le cerveau des patients atteints de fibromyalgie, un schéma d'activité dans les zones de traitement de la douleur devient apparent lorsque seule une légère pression ou chaleur est appliquée. Les scientifiques soupçonnent qu'un déséquilibre du neurotransmetteur sérotonine fait partie des causes de la fibromyalgie. C'est pourquoi le 5-hydroxytryptophane (5-HTP), un précurseur de la sérotonine, est l'un des suppléments les plus efficaces pour la fibromyalgie. Le 5-HTP soulage les patients atteints de fibromyalgie en augmentant le taux de sérotonine, ce qui réduit la douleur.

Fibromyalgie et sérotonine

La sérotonine est un important neurotransmetteur qui joue un rôle essentiel dans le sommeil, la douleur et l'appétit. En outre, sérotonine a uneinfluence sur la dépression et l'anxiété, entre autres. Elle influence le seuil de la douleur par des interactions avec d'autres substances impliquées dans la sensation de douleur, comme la substance P et les endorphines. La sérotonine est également responsable de la régénération du sommeil. Les perturbations du métabolisme de la sérotonine ont été signalées comme une caractéristique de la fibromyalgie, les patients atteints de fibromyalgie présentant une réduction significative des niveaux de sérotonine.

Parmi les deux précurseurs de la sérotonine, Le 5-HTP estnormalement utilisé pour traiter la fibromyalgie.

Le tryptophane n'est pas utilisé pour diverses raisons, principalement parce qu'une forte dose de cet acide aminé est nécessaire. Il en résulte une dégradation accrue par une enzyme qui se forme en réponse à des concentrations élevées d'acides aminés.

Parmi les huit acides aminés essentiels, la teneur en tryptophane des protéines est la plus faible. Elle partage également le même mécanisme de transport que la leucine, l'isoleucine et la valine pour traverser la barrière hémato-encéphalique. Cette pression concurrentielle réduit la mesure dans laquelle le tryptophane est absorbé à partir des sources alimentaires et rend nécessaire l'utilisation de doses très élevées.

Cependant, lorsque de grandes quantités de tryptophane pénètrent dans le cerveau, l'enzyme connue sous le nom de tryptophane pyrrolase est produite en quantité accrue pour décomposer le tryptophane.

Contrairement au tryptophane, le 5-HTP n'est pas soumis à la même concurrence. En entrant dans le cerveau, il utilise un mécanisme de transport distinct pour franchir la barrière hémato-encéphalique. Une fois que le tryptophane est converti en 5-HTP, il est entièrement disponible pour la synthèse de la sérotonine. Par conséquent, les préparations de 5-HTP sont mieux utilisées comme complément naturel pour augmenter les niveaux de sérotonine pour le traitement de la fibromyalgie.

Dans uneétude publiée en 1990 dans International Journal of Medical Research , l'efficacité du 5-HTP dans le traitement de la fibromyalgie a été comparée à un placebo. Dans l'étude, 50 patients atteints de fibromyalgie ont reçu 100 mg de 5-HTP trois fois par jour pendant 30 jours. Après l'étude, les sujets ont été évalués sur la base de symptômes cliniques : habitudes de sommeil, anxiété, raideur matinale et douleur. Les résultats ont montré que le 5-HTP améliorait significativement les quatre paramètres cliniques - dans une plus large mesure que le placebo. Il n'y a eu que des effets secondaires mineurs, qui ont rapidement disparu.

Deux ans plus tard, l'étude a été prolongée. La nouvelle étude a été menée par les mêmes scientifiques. La période d'essai était de 90 jours ; les résultats étaient identiques. L'effet secondaire le plus courant est la nausée lors de la prise de 5-HTP. Toutefois, il peut être réduit s'il est pris pendant les repas.

Dans diverses études, on a déterminé la dose de 5-HTP nécessaire pour réussir à augmenter le taux de sérotonine ou à atténuer la fibromyalgie. Il varie entre 200 et 1000 mg par jour. Si les niveaux de tryptophane et de sérotonine sont trop faibles, le traitement par le 5-HTP doit être complété par la vitamine B6 et la niacinamide.

La vitamine B6 est nécessaire pour augmenter la conversion du 5-HTP en sérotonine, tandis que la niacinamide empêche la conversion du tryptophane en niacine (une utilisation concurrente du tryptophane).

5-HTP pour le traitement de la fibromyalgie

Des recherches antérieures suggèrent que la prise de 100 mg de 5-HTP trois fois par jour pendant 30 à 90 jours peut améliorer la douleur, la sensibilité, le sommeil, l'anxiété, la fatigue et la raideur matinale chez les personnes atteintes de fibromyalgie.

Dans une étude en double aveugle sur des patients atteints de fibromyalgie, 100 mg de 5-HTP trois fois par jour pendant 30 jours ont entraîné une réduction significative du nombre de points sensibles et de l'intensité de la douleur par rapport à un placebo. Les patients ont également signalé une diminution de la raideur matinale, une amélioration de la structure du sommeil et un soulagement de la fatigue et de l'anxiété. Des résultats similaires ont été obtenus après seulement 15 jours ou jusqu'à 90 jours de traitement avec une dose inchangée.

Sur la base d'études, nous savons que le 5-HTP est efficace à des doses quotidiennes comprises entre 200 et 1000 mg. Les effets secondaires sont minimes ; le plus fréquent est une légère nausée. Par conséquent, prenez toujours du 5-HTP avec les repas. Prenez de la vitamine B6 en complément, car elle favorise la conversion du 5-HTP en sérotonine. [2]

Mais là aussi, parlez-en à votre médecin avant de prendre un nouveau complément. Ne prenez pas de 5-HTP si vous prenez également des antidépresseurs qui augmentent l'activité de la sérotonine, car un excès de sérotonine peut avoir de graves conséquences.

Autres avantages du 5-HTP (5 Hydroxytryptophane)

En plus d'améliorer la qualité du sommeil, le 5-HTP est également associé à lesoulagement de des symptômes de dépression et d'anxiété, ou des symptômes de fibromyalgie (douleur fibre-musculaire), en équilibrant les sautes d'humeur et en freinant l'appétit (excessif).

De nombreuses personnes prennent également du 5-HTP quotidiennement pour améliorer l'humeur générale.

5-HTP - dosage pour les troubles du sommeil

Lorsque le 5-HTP est pris pour améliorer la qualité du sommeil, certaines sources recommandent de prendre une dose juste avant le coucher. Il se présente généralement sous forme de comprimés ou de poudre et doit être pris 45 à 30 minutes avant l'heure de sommeil souhaitée pour un effet optimal.

L'efficacité du dosage varie d'une personne à l'autre et dépend de l'âge, du poids, des sensibilités personnelles, etc.

Il est conseillé de commencer par la dose la plus faible, puis d'augmenter lentement la dose. 

5-HTP (5 hydroxytryptophane) Dosage et effets secondaires

Dans la base de données de la médecine naturelle, le 5-HTP est classé comme sûr pour une utilisation orale chez les adultes. Cependant, il doit généralement être évité par les femmes enceintes ou allaitantes, car il est considéré comme potentiellement dangereux dans ces cas.

De nombreux somnifères sur ordonnance peuvent provoquer une sorte d'"effet de gueule de bois" et entraîner une certaine inertie le lendemain, surtout si vous dormez moins de huit heures d'affilée. Par conséquent, l'une des raisons pour lesquelles certaines personnes prennent du 5-HTP au lieu de somnifères est qu'il a potentiellement moins d'effets secondaires. Les recherches montrent, par exemple, que ce complément naturel ne provoque pas d'"effet de gueule de bois".

Néanmoins, il faut garder à l'esprit que certains effets opposés peuvent se produire lors de l'utilisation du 5-HTP (ce qui est vrai pour tout complément alimentaire neurologiquement actif, qu'il soit naturel ou synthétique). 

Les effets secondaires du 5-HTP sont généralement légers lorsqu'il est pris correctement. Cependant, des problèmes du système digestif peuvent survenir en raison de l'augmentation de la production de sérotonine : Si une trop grande quantité de 5-HTP est transformée en sérotonine dans le tube digestif, des contractions des muscles de la paroi intestinale peuvent en résulter, provoquant des nausées ou des diarrhées, dans certains cas une perte d'appétit, des brûlures d'estomac, des crampes d'estomac ou des crampes musculaires générales.

Si le 5-HTP est pris à très fortes doses ou en combinaison avec des antidépresseurs tels que les inhibiteurs de la monoaminooxydase (IMAO) ou les inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (ISRS), un syndrome sérotoninergique aigu peut également se produire.

Le syndrome sérotoninergique aigu est une maladie très grave et potentiellement mortelle causée par une stimulation excessive des neurorécepteurs de la sérotonine dans le cerveau. Les symptômes comprennent la transpiration, la confusion mentale et une activité cardiaque irrégulière.

Le 5-HTP a également un effet défavorable en combinaison avec la carbidopa, un médicament prescrit aux patients atteints de la maladie de Parkinson. Si les deux sont pris ensemble, la nausée et le vomissement sont les plus probables. Ces symptômes peuvent être traités avec des antiémétiques.

Pour ces raisons, toute personne envisageant d'utiliser le 5-HTP pour le traitement de problèmes de sommeil ou autres doit consulter un médecin avant de le prendre, qui peut s'assurer que le médicament est approprié et n'interférera pas avec d'autres médicaments. Bien que le 5-HTP soit généralement considéré comme sûr et efficace dans le traitement des troubles du sommeil, il est important qu'il soit utilisé de manière correcte pour le bien de votre santé et de votre bien-être.

Remarque finale sur le 5-HTP

Il est difficile de donner des recommandations générales sur le moment où il faut prendre du 5-HTP pendant la journée. La durée de la prise varie d'une personne à l'autre et dépend de l'objectif de la thérapie (dépression, sommeil, autres troubles). Pour favoriser un sommeil sain, il doit être pris le soir, avant le dîner. Pour le traitement de l'anxiété et de la dépression, le moment où il est pris n'a pas d'importance. Pour réduire le poids ou pour freiner l'appétit, il est préférable de le prendre à jeun une à deux heures avant un repas. Si vous prenez du 5-HTP pendant la journée, vous devez faire attention à un faible dosage, car il peut vous rendre somnolent. Le 5-HTP est mieux absorbé par l'organisme lorsqu'il est pris à jeun. Toutefois, il n'y a pas suffisamment d'études disponibles pour formuler des recommandations supplémentaires sur le dosage et le calendrier. Il appartient à chaque individu de déterminer la dose efficace la plus faible et le meilleur moment pour la prendre (matin, midi ou soir).
Il est également conseillé d'arrêter de le prendre pendant quelques jours à la fois. Toutefois, la durée et la fréquence de ces pauses varient également d'une personne à l'autre. Elles dépendent de divers facteurs, tels que l'âge, la prise d'autres compléments alimentaires, l'état de santé, le poids corporel, etc.

 

Sources (en langue anglaise) :

Sternberg, E. M., Van Woert, M. H., Young, S. N., Magnussen, I., Baker, H., Gauthier, S. et autres (1980, octobre). Développement d'une maladie de type sclérodermie au cours d'un traitement par L-5-hydroxytryptophane et carbidopaThe New England Journal of Medicine, 303(14):782-7, doi : 10.1056/NEJM198010023031403

George, D. T., Lindquist, T., Rawlings, R. R., Eckardt, M. J., Moss, H., Mathis, C., et autres (1992, novembre). Maintien pharmacologique de l'abstinence chez les patients alcooliques : aucune efficacité du 5-hydroxytryptophane ou de la lévodopaPharmacologie clinique et thérapeutique, 52(5):553-60

Wyatt, R. J., Vaughan, T., Galanter, M., Kaplan, J. & Green, R. (1972, septembre). Changements de comportement des patients schizophrènes chroniques ayant reçu du L-5-hydroxytryptophaneScience, 177(4054):1124-6

Byerley, W. F., Judd, L. L., Reimherr, F. W. & Grosser, B.I. (1987, juin). 5-Hydroxytryptophane : une revue de son efficacité antidépressive et de ses effets indésirablesJournal of Clinical Psychopharmacology, 7(3):127-37

van Praag, H. M. (1984). A larecherche du mode d'action des antidépresseurs. Mélanges 5-HTP/tyrosine dans les dépressionsProgrès en psychopharmacologie biochimique, 39:301-14

Ramaekers, V. T., Senderek, J., Häusler, M., Häring, M., Abeling, N., Zerres, K., et autres (2001, juin). Un nouveau syndrome neurodéveloppemental réagissant au 5-hydroxytryptophane et à la carbidopaMolecular Genetics and Metabolism, 73(2):179-87, doi : 10.1006/mgme.2001.3187

Wyatt, R. J., Vaughan, T., Galanter, M., Kaplan, J. & Green, R. (1972, septembre). Changements de comportement des patients schizophrènes chroniques ayant reçu du L-5-hydroxytryptophaneScience, 177(4054):1124-6

Schruers, K., van Diest, R., Overbeek, T. & Griez, E. (2002, décembre). L'administration aiguë de L-5-hydroxytryptophane inhibe la panique induite par le dioxyde de carbone chez les patients souffrant de troubles paniquesRecherche en psychiatrie, 113(3):237-43

van Praag, H. M. (1982). Précurseurs de la sérotonine dans le traitement de la dépressionProgrès en psychopharmacologie biochimique, 34:259-86

Kious, B. M., Sabic, H., Sung, Y. H., Kondo, D. G. & Renshaw, P. (2017, octobre). Une étude pilote ouverte sur l'augmentation combinée de la créatine monohydratée et du 5-Hydroxytryptophane pour la dépression sélective résistante aux inhibiteurs de recapture de la sérotonine ou de la sérotonine-noradrénaline chez les femmes adultesJournal of Clinical Psychopharmacology, 37(5):578-583, doi : 10.1097/JCP.0000000000000754