Changer votre vie en 10 jours ?

Publié le: Juillet 02, 2020 | Mis à jour le: Février 23, 2022

10 jours sans sucre – ressentez la transformation !

Pourquoi devriez-vous renoncer au sucre ?

Le sucre agit sur notre cerveau comme une drogue. Pourtant, nous en consommons beaucoup trop – 40 kg entiers par an ! C'est quoi le pire dans tout cela ? Le sucre a de nombreuses conséquences sur la santé comme l'obésité, le diabète, les maladies cardiovasculaires, les troubles digestifs et un risque accru de cancer.

Toutefois, selon la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC, nous ne devrions pas consommer plus de 12 grammes de sucre par jour ou 4-5 kg par an dans le cadre d'un régime alimentaire normal. Avec une canette de limonade, nous couvrons déjà 85 % de l'apport quotidien recommandé en sucre.

 Nous mangeons 10 fois plus de sucre que recommandé !

La controverse sur le sucre et la graisse

Pendant des décennies, toutes les graisses ont été injustement diabolisées – même les bonnes ! L'opinion à l'époque était que les matières grasses faisaient grossir et étaient malsaines. Après que toutes les graisses aient été interdites dans les aliments et que l'on ne trouvait partout que la mention sans graisse ou léger – la marche triomphale du sucre commença. Car pour compenser la graisse en tant qu'exhausteur de goût manquant, il faut ajouter beaucoup de sucre – avec des conséquences dévastatrices pour notre santé.

 Le sucre nous rend malades !

10 jours changent votre vie !

Mais que nous arrivera-t-il si nous renonçons soudainement au sucre ? Et si on se libère de la dépendance au sucre ?

Une nouvelle étude montre comment notre corps change lorsque nous renonçons au sucre pendant seulement 10 jours. Et soyons francs, 10 jours, c'est vraiment faisable, n'est-ce pas?

Les résultats de la recherche indiquent que si le régime alimentaire contient nettement moins ou pas du tout de sucre, il y a une amélioration immédiate de notre santé !

Un essai avec des enfants a montré des résultats impressionnants – et cela après seulement 10 jours. La plupart des régimes prennent plusieurs mois en moyenne pour produire les premiers résultats de santé ! Car la perte de poids n'est pas toujours automatiquement accompagnée d'une amélioration de la santé.

À quels résultats vous attendez-vous après 10 jours ?

Des enfants âgés de 8 à 18 ans ont participé à l'étude de dix jours. Tout enfant souffraient d'obésité et d'au moins une autre maladie comme l'hypertension ou les maladies gluco- ou insulino-dépendantes qui comportent un risque de décès prématuré. Aucun des enfants ne souffrait de diabète à ce moment-là.

Des chercheurs américains de l'Université de Californie ont travaillé avec les jeunes sujets et leur ont prescrit un régime alimentaire spécial composé de protéines, de graisses et de glucides. La teneur en sucre a été réduite de 28 à 10 % et remplacée par de l'amidon.

En seulement dix jours, la pression artérielle diastolique, la fréquence cardiaque, ainsi que le taux de cholestérol et de triglycérides ont chuté. De plus, les enfants ont perdu du poids, bien que les chercheurs aient voulu conserver le poids des sujets.

➤ Heureusement, les dommages causés par le sucre peuvent souvent être inversés !

Qu'est-ce que cela signifie pour nous ?

En seulement dix jours, l'état de santé général des participants s'est amélioré de façon drastique. Maintenant, imaginez les effets de renoncement au sucre après 30 ou 60 jours ou après un an !

Chacun d'entre nous peut renoncer largement au sucre !

Vous avez juste besoin des bonnes instructions. Pour un début facile, nous avons compilé des conseils utiles pour vous aider à réduire votre consommation de sucre de façon drastique.

Participez dès maintenant au CHALENGE  du sucre !

Renoncez au sucre pendant 10 jours complets avec ces conseils :

1. Loin des yeux – loin du cœur !

Bannissez les sucreries de la cuisine afin de ne pas être constamment tenté. La cannelle, la vanille, le cacao brut, le gingembre et le curcuma peuvent être utilisés pour valoriser vos repas.

2. Ne buvez pas vos calories !

Buvez principalement de l'eau et de la tisane. Si vous buvez du café, alors plutôt noir sucré avec de la cannelle ou des édulcorants naturels. Soutenez votre corps dans la transition !

3. Optimisez votre alimentation !

Consommez des aliments entiers plutôt que des produits finis. Les légumes frais ou congelés, le poisson, les grains entiers et le fromage sont des alternatives saines. Consommez des protéines et des fibres rassasiantes et utilisez des graisses saines (acides gras Oméga 3). Vous devriez également consommer davantage d'aliments probiotiques qui soutiennent votre flore intestinale.

4. Attention aux fringales !

Pour éviter les fringales, vous devriez inclure des snacks sains entre-deux. Car la glycémie faible contribue de manière significative au fait que nous souhaitons éradiquer tout ce qui est comestible autour de nous. Comme snack entre-deux, des noix, du yaourt naturel, des crackers ainsi que des légumes avec une sauce maison s'avèrent idéaux. Si l'état persiste, bougez. Après environ 15 minutes, l'envie de sucreries disparait.

5. Bien commencé est à moitié terminé !

Avant d'aller magasiner, pensez à ce que vous voulez acheter et prenez votre liste de magasinage avec vous. Il vous sera alors plus facile de vous y tenir. Pour le déjeuner au bureau, il est également conseillé de préparer le repas la veille et de l'emporter. Votre corps vous en remerciera à long terme et votre portefeuille aussi.

6. Soyez critique !

Faites attention aux synonymes du sucre, que l'industrie alimentaire aime utiliser comme le glucose, le fructose, le sirop d'agave, ... Et examinez particulièrement bien les désignations telles que : "sans sucre" ou "sans sucre ajouté".

7. Chercher des alternatives !

Les édulcorants artificiels tels que l'aspartame, l'acésulfame-K, le sucralose et la saccharine sont depuis longtemps soupçonnés de déclencher des effets secondaires tels que l'indigestion, les sautes d'humeur et même des maladies graves. Passez aux édulcorants naturels.

 

Sources (En langue anglaise): 

Börnhorst, C., Russo, P., Veidebaum, T., Rornaritis, M., Molnar, D., Lissner, L. et al. (2019, May). Metabolic status in children and its transistions during childhood and adolescence - the IDEFICS/I.Family studyInternational Journal of Epidemiology, Volume 48, Issue 5, doi: 10.1093/ije/dyz097

Ungethüm, K., Jolink, M., Hippich, M., Lachmann, L., Haupt, F., Winkler, C. et al. (2019, March). Physical activity is associated with lower insulin and C-peptide during glucose challenge in children and adolescents with family background of diabetesDiabetic Medicine : a Journal of the British Diabetic Association, 36(3):366-375, doi: 10.1111/dme.13819