L'enfance est plus déterminante que vous ne le pensez !

Publié le: Juillet 02, 2020 | Mis à jour le: Décembre 06, 2021

Quelle est l'origine du diabète de type 2 ?

➤  La base se fond déjà pendant l'enfance

Le diabète de type 2 apparait habituellement chez les personnes en surpoids de plus de 40 ans. Cependant, en raison de l'augmentation de l'obésité infantile, de plus en plus de jeunes sont touchés.

Les observations montrent qu'en Allemagne, un enfant sur 7 est déjà en surpoids ou obèse. Cette tendance inquiétante a des conséquences graves sur la santé. Selon une étude à grande échelle menée dans plusieurs pays européens auprès d'enfants de 2 à 9 ans, les enfants en surpoids développent un risque élevé de troubles métaboliques à long terme.

Ceux-ci incluent, par exemple :

  • L’hyperglycémie et le diabète de type 2
  • Les maladies cardiovasculaires
  • L’hypertension
  • Des mauvaises valeurs des taux de sang et de graisse hépatique

L'étude montre que l'obésité chez les enfants pourrait en effet être le point de départ du développement de troubles métaboliques.

Pendant la période d'observation, presque aucun enfant aux signes visibles du syndrome métabolique au début n'a réussi à faire partie de ces enfants qui étaient en bonne santé physique après 6 ans. Les enfants en surpoids sont restés pour la plupart en surpoids et ont développé plusieurs troubles métaboliques au fil du temps.

Il est donc clair qu'il est extrêmement important de détecter et de réduire l'obésité chez les enfants à un âge précoce et de promouvoir un poids corporel normal et sain, car les troubles métaboliques développés sont difficilement réversibles.

 Un enfant sur 7 en Allemagne est déjà en surpoids ou est obèse !

Quelle est la principale cause du surpoids ?

Que ce soit chez les enfants ou les adultes, le principal facteur déclenchant de l'obésité reste le sucre en combinaison avec un manque d'exercice physique.

Mais pourquoi consommons-nous autant de sucre ?

Le sucre nous rend heureux. Le sucre assure la sécrétion de sérotonine – l'hormone responsable du bonheur et du bien-être et agit sur notre cerveau comme une drogue. Les enfants, en particulier, lui sont livrés dès leur plus jeune âge, car la plupart des produits pour enfants contiennent de grandes quantités de sucre ajouté. 

Par conséquent, faites toujours attention à la liste des ingrédients.

 Chaque année, nous consommons en moyenne 40 kg de sucre pur par habitant !

Une consommation élevée de sucre et des repas riches en glucides ainsi qu'un manque d'exercice physique sont fatals pour notre santé. Cela mène au surpoids et à l'obésité, ce qui, à son tour, augmente le risque de diabète de type 2 !

Mauvaise alimentation ➤ Surpoids ➤ Diabète de type 2

 

Il ne faut surtout pas l'accepter ! Environ la moitié des personnes atteintes de diabète de type 2 pourraient surmonter la maladie grâce à des mesures ciblées.

Comment peut-on alors prévenir ou combattre activement le diabète ?

1. Renoncement au sucre ajouté

Réduisez considérablement votre consommation de sucre et recherchez des alternatives naturelles. Stabilisez votre glycémie avec des graisses, des protéines, des fibres et des nutriments sains. 

2. Le jeûne à intervalles 

Le fait d’éviter les aliments de façons répétée améliore la sensibilité à l'insuline, entraîne une perte des poids et aide à abaisser la glycémie. 

3. Plus d'exercice 

Près de la moité des adultes bougent trop peu. Le rythme de vie sédentaire entraîne des troubles métaboliques. La solution ? Bougez régulièrement ! 

4. Recette éprouvée 

L'acide R-alpha-lipoique a un effet thérapeutique optimal sur le diabète. Avantaiges : La résistance à l'insuline est améliorée et les nerfs sont protégés des radicaux libres. 

 

Sources (En langue anglaise): 

Börnhorst, C., Russo, P., Veidebaum, T., Tornaritis, M., Molnar, D., Lissner, L. et al. (2019, October). Metabolic status in children and its transistions during childhood and adolescence - the IDEFICS/I.Family studyInternational Journal of Epidemiology, Volume 48, Issue 3, doi: 10.1093/ije/dyz097

Ungethüm, K., Jolink, M., Hippich, M., Lachmann, L., Haupt, F., Winkler, C. et al. (2019, March). Physical activity is associated with lower insulin and C-peptide during glucose challenge in children and adolescents with family background of diabetesDiabetic Medicine, 36(3):366-375, doi: 10.1111/dme.13819