Que faire en cas de dépression hivernale?

Publié le: Février 02, 2021 | Mis à jour le: Août 10, 2021

3 conseils contre la dépression hivernale

Trois remèdes naturels à base de plantes sont particulièrement adaptés à cette fin :

  • racines de roses (Rhodiola rosea) et aussi le
  • Plante de maca (Lepidium meyenii).
  • Ginseng (Panax ginseng)

 

Conseil 1 : Rhodiola rosea pour renforcer la psyché

La rhodiola rosea est un anxiolytique, un stimulant et un antidépresseur et - contrairement aux antidépresseurs synthétiques - n'a pas non plus d'effets secondaires connus.

L'Agence européenne des médicaments (EMA) est parvenue à une conclusion très similaire. Elle a évalué des études portant, entre autres, sur la fatigue liée au stress, les performances physiques, les performances mentales/cognitives et les épisodes de dépression légère à modérée, et a constaté que l'utilisation de la rhodiola rosea permettait de soulager temporairement les symptômes du stress, notamment

  •     L'épuisement et
  •     Sentiment de faiblesse

est fondamentalement évalué comme positif. 

Conseil n°2 : La Maca pour améliorer les performances

La plante de maca d'Amérique du Sud aura également des effets positifs sur :

  •     la capacité physique
  •     et la résilience psychologique

...attribué à cela. Cela est très probablement dû au fait que la plante de Maca est extrêmement riche en nutriments. C'est pourquoi il est également compté parmi les "Superfoods". Elle se caractérise par une teneur élevée en acides aminés essentiels ainsi qu'en oligo-éléments tels que le fer ou le calcium (dont les plantes de maca contiennent plus que les pommes de terre, par exemple). Les tubercules frais sont également caractérisés par une forte teneur en iode et contiennent également des alcaloïdes, des tanins et des saponines.

Tout cela fait de la plante de maca une véritable source de force et d'énergie. Parfait pour les journées d'automne ennuyeuses et les froides journées d'hiver. 

Conseil 3 : Le ginseng pour le renforcement général du bien-être physique

Le ginseng est considéré comme un tonique en raison des saponines qu'il contient et est utilisé depuis longtemps, notamment dans la médecine traditionnelle asiatique. Ses effets positifs sur le système immunitaire et sur les performances physiques et mentales ont été prouvés par de nombreuses études.

D'une part, le ginseng aide sans effets secondaires importants :

  • soutenir le système de défense de l'organisme dans la lutte contre les infections - par exemple les infections de type grippal, qui sont particulièrement importantes au début de l'hiver
  • D'autre part, elle a un effet positif sur l'humeur et les fonctions cognitives.

Un remède idéal pour agir activement contre la dépression hivernale !

Cela s'applique également à la racine de rose (Rhodiola rosea), qui, comme le ginseng, est utilisée depuis longtemps dans la médecine traditionnelle.

 

Sources (en langue anglaise)

Lurie, S. J., Gawinski, B., Pierce, D. & Rousseau, S. J. (2006, novembre). Trouble affectif saisonnier. Médecin de famille américain, 74(9):1521-4

Pjrek, E., Winkler, D. & Kasper, S. (2005, août). Pharmacothérapie des troubles affectifs saisonniers. Spectres CNS, 10(8):664-9

Son, C. H. & Lam, R.W. (2005, août). Mise à jour sur la biologie du trouble affectif saisonnier. Spectres CNS, 10(8):635-46

Scaglione, F., Pannacci, M., & Petrini, O. (2005). Le G115 Panax ginseng C standardisé. Extrait de A. Meyer : un examen de ses propriétés et de son utilisationEvidence-Based Integrative Medicine, 2(4), pp. 195-206.

Scaglione, F., Cattaneo, G., Alessandria, M., Cogo, R., Meier, W. et Campbell, S. (1996). Extrait de ginseng pour potentialiser la vaccination contre la grippe. European Journal of Clinical Investigation, 26, p. A25F.

Scaglione, F., Cogo, R., Cocuzza, C. & Beretta, A. (1994). Effets immunomodulateurs du Panax ginseng C. A. Meyer (G115) sur les macrophages alvéolaires de patients souffrant de bronchite chronique. International Journal of Immunotherapy, 10:21-24

Scaglione, F., Cattaneo, G., Alessandria, M. & Cogo, R. (1996). Efficacité et sécurité de l'extrait de ginseng standardisé G 115 pour potentialiser la vaccination contre le syndrome grippal et la protection contre le rhume. Médicaments faisant l'objet d'une recherche clinique expérimentale, 22(2):65-72

Kennedy, D.O. & Scholey, A. B. (2003, juin). Ginseng : potentiel d'amélioration des performances cognitives et de l'humeur. Pharmacologie, biochimie et comportement , 75(3):687-700

Sarris, J., Panossian, A., Schweitzer, I., Stough, C. & Scholey, A. (2011, décembre). La phytothérapie pour la dépression, l'anxiété et l'insomnie : une revue de la psychopharmacologie et des preuves cliniques. Neuropsychopharmacologie européenne, 21(12):841-60, doi : 10.1016/j.euroneuro.2011.04.002

Comité des médicaments à base de plantes (HMPC). (2011, juillet). Rapport d'évaluation sur Rhodiola rosea L., rhizoma et radix. [Disponible à l'adresse suivante : http://www.ema.europa.eu/docs/en_GB/document_library/Herbal_-_HMPC_assessment_report/2011/09/WC500112675.pdf].

Kelly, G. S. (2001, juin). Rhodiola rosea : un éventuel adaptogène végétal. Revue de la médecine alternative, 6(3):293-302

Ternes, Täufel, Tunger, Zobel : Lebensmittel-Lexikon, Behr's Verlag, 2005, p. 1115.

Dostert, N., Roque, J., Cano, A., La Torre, M. I. & Weigend, M. (Traduction : Frederico Luebert) (2009). Fiche d'information Données botaniques : de Maca Lepidium meyenii Walp. Université nationale de San Marcos - Musée d'histoire naturelle,1-11

Gonzales, G. F. (2012). Ethnobiologie et ethnopharmacologie de Lepidium meyenii (Maca), une plante des hauts plateaux péruviensMédecine complémentaire et alternative fondée sur des preuves, 2012:193496, doi : 10.1155/2012/193496